La remise des Maureen d'Or (2)

Publié le par Cravennes A.

 Suite de la présentation des nominées.

A la télé, les cuisinières sont assises à coté du maître de maison. Mais les temps ont changé depuis Annie Pujol, et désormais, ces plantes vertes parlent et piquent. Ne nous trompons pourtant pas, leur présence n'est pas due à leur gouaille!

Les nominées pour la Maureen d'Or de la plante verte dans la catégorie "meilleure chroniqueuse qu'on supporte" sont :


- Cécile de Ménibus, La méthode Cauet, TF1 : cette blonde nobliote, surnommée Cécile de Bangbus, pas uniquement parce qu'elle est redoutable au karting, siège depuis longtemps aux cotés de Cauet, à la radio puis à la télé le jeudi soir. En ménage avec le "sous-"chef Cyril Lignac d'après Voici, son style incisif, sa machoire serrée, nous fait demander lequel des deux porte vraiment la culotte.





- Faustine Bollaert, La télé de Sébastien, FR2 : Rien que son patronyme réussit à réjouir les célibataires les plus endurcis, un prénom sulfureux et un nom mythique d'enceinte de foot (ollez-ollez-ollez!!!), pour cette brunette un peu garçon manqué. Malheureusement sur Europe1, avec ses chroniques tonitruantes, elle apparaît un peu comme le coté sombre de Morandini, et Dieu sait ce qui s'y cache là dedans.




- Muriel Cousin, Samedi pétante, C+ : Bon, OK, la première année, tout le monde se demandait ce qu'elle foutait à coté de Stéphane Bern. Et, comme en plus, ils avaient la même coiffure, le doute s'est vite installé chez le téléspectateur. Heureusement, Bern a eu la bonne idée de rajouter à sa table Juliette Arnaud, l'ex- de Michael Youn, encore plus transparente. Et comme, en plus, Stéphane Guyon lui a désormais mis le grapin dessus, elle mérite amplement sa nomination.



- Tania Bruna-Russo, Le Grand journal, C+ : Les Cahiers de la Télé est fréquenté par bons nombres de bobos, pour lesquels Tania est la parfaite synthèse de la beauté et de l'intelligence. Bref, une chieuse, qu'on est content de voir dans le bocal. Egérie hype, elle se doit d'être dans ce classement, c'est tellement second degré.






Remerciements aux auteurs des caps qui se reconnaîtront. Mention spéciale au graveleux http://poitrinead.free.fr/

Publié dans Les Maureen d'OR

Commenter cet article