Quel est le comble pour Endemol?

Publié le par Brigitte (en direct de la Haye)

Quel est le comble pour Endemol? que leurs salariés aient rejeté un système de caméra-surveillance dans leurs locaux?Non, le comble pour ce spécialiste du direct (à 3 minutes près) c'est qu'il ne sera pas présent sur la seule chaîne dont le concept est basé sur le direct : Direct 8.

 

Un bémol

La nouvelle est en effet passée dans "20 minutes" hier matin. Endemol devait produire jusqu'à 5 heures de programmes par jour pour Direct 8, dont Zap 8. mais Vincent Bolloré, le charismatique président de la toute nouvelle chaîne, a été refroidi par le tarif horaire prohibitif d'Endemol, habitué qu'ils sont à traiter en direct avec TF1.

 

"Mathias, vous êtes le premier éliminé du direct".

Du coup Zap 8 reste bien à l'écran, mais produit par Direct8...en direct. Exit Mathias Gurtler, que les spécialistes connaissaient comme le trublion de la télé réalité, journaliste à VSD et chez Morandini, pour le fameux "Journal de la Téléréalité", qui se veut une manière décalée et sans concession de traiter du phénomène incontournable de la RealTV. Depuis, le brillant chroniqueur, rabatteur de scoops à profusion, a du en faire quelques unes de concessions, pour accepter de travailler avec Endemol. Ou alors...

Ou alors, c'est que la mécanique bien huilée du géant Hispano-Hollandais est ultra-cynique : en intégrant la production d'émissions d'amont en aval, elle réussit à devenir un acteur du divertissement tout au long de la chaîne de production : depuis la gestion des appels surtaxés, jusqu'à salarier les journalistes qui la critiquent !

Et dire qu'aux Pays-Bas, John Demol, révolutionnaire de la télé avec "Big Brother", n'a été classé que 119ème au classement des plus grands Hollandais de tous les temps. Ils sont vraiment ingrats, ces fils de bataves!

Publié dans Questions

Commenter cet article

mainvielle 01/04/2010 19:02



bjr voila j ai ete appelle pour les boites je m y suis presente trop heureuse je n ai jamais eu de chance dans ma vie je voulai y croire tabasser par un mari pendant 14ans apres 9ans de tromperie
et maintenant seule a 44ans perdu deux enfants mon pere je voulai y croire je vais etre bientot a la porte de chez moi car avec 1000euros par mois je en peux subvenir ames besoin donc j ai decide
d y monter cela m a couter 200euros le tgv taxi pour voir quoi qu on vous fais venir mais pour rien .je ne pense pas meriter a ce reve qui n a pas durer longtemps c est tout en fait pour la tele
des jolie poupees des beau mec voila je ne suis pas specialement moche juste un peu enrobe voila et bien cela m a detruit encore plus je en sais pas pourquoi je raconte tout ca mais j en ai
besoin je suis au bord demain je ne sais pas ou je vais dormir??????



vibravinz 11/04/2005 02:14

pour avoir failli bosser pour le Zap 8 d'Endemol, je peux t'assurer que les tarifs "prohibitifs" d'Endemol n'étaient surement pas au rendez vous ! ça n'a pas empécher à Bolloré de refuser de signer Zap8 2 jours avant le lancement de l'émission... et pour cause, pour une fois que direct 8 pouvait avoir une émission "digne" de ce nom, car oui, le concept de Zap8 (version Endemol) était franchement intéressant (voir étonnament intéressant pour du Endemol !)

redrackam 06/04/2005 21:55

en fait, après avoir regardé direct 8 sur mon récepteur TNT, je comprends tres bien le choix de Vincent Boloré de ne pas faire appel a Enbemol: sa chaine n'a besoin de personne pour être pleine de vide.
Hier soir, entre 22H12 et 22H30, on a quand même eu droit à 18 minutes de VIDE ABSOLU. La chaîne retransmettait en permanence des images de ses couloirs vides... "c'est beau les couloirs vides de direct 8, la nuit" comme dirait l'autre...
ceci dit, je me demande si c'était quand même pas mieux que Zap8 qui a fini par succèder à ses couloirs.. Là, on retombe dans une production plus classique: une animatrice bimbo (issue des 10 commandements, ca veut tout dire !) au cerveau aussi vide que son corsage est plein...
ca me rappelle ce vieux titre d'un des premiers numéro d'entrevue (période ardisson): Ophelie Winter: "j'en ai aussi dans la tête".. tout le monde s'était étonné qu'on puisse survivre à une injection de silicone directement dans le cerveau... !!

sy! 06/04/2005 13:52

En même temps Mathias Gurtler niveau subversion c'est Dorothée au pays des bisounours... C'est juste son fond de comerce rien de plus...
La critique fait parti intégrante du système unedemol, "parlez en en bien ou en mal, peut importe mais parlez-en !", et en cas d’attaque frontal (cf Arthur dans diverses émission) l’argument de l’audience en unique rempart, "insulter la téléréalité c’est insulter 32 % du public, c’est irrespectueux"...

Moi-même je suis payé en, sous main, pour ce commentaire...