Comment bien comprendre ce blog

Publié le par Xavier Knoepffler


Le Manifeste du site.

Sommaire
1) la télé abondamment couvert par les media
2) aucun média ne convient
3) Il fallait réagir
4) LE contenu
5) Les FafAQ
6) Conclusion


Tout est parti d'un constat.


1) La télé est un secteur abondamment couvert par les média :
- Pléthore de magazines télé, qui trustent les premières places aux classement de l’OJD,
- Tous les quotidiens consacrent au moins une page aux programmes du soir,
- De nombreuses émissions parlent de la télé, à la télé elle-même et sur les ondes,
- Emergence des sites Internet, qui pour la plupart, se contentent de recopier les dépêches d’agences ou d’écouter Isabelle Morini Bosc ou Morandini pour retranscrire les derniers chiffres d’audience.

2) Aucun de ces média ne trouve totalement grâce à mes yeux :
- le journal télé que j’achète n’est pas génial, mais entre le snobinard Télérama et la masse des journaux qui relaient les actus de stars, j’ai bien du choisir. De toute façon, tous les projets un peu ambitieux ont échoué.
- Les émissions de télé et de radio sont plus intéressantes, mais leur esprit critique reste mainstream : l’audience est reine et gage de qualité (Morandini, +clair) ou pas (Schneiderman).

3) Il fallait réagir : d’où naissance de ce blog, en m’inspirant du format des www.cahiersdufootball.net, à savoir, des articles et des brèves.

Le but de ce blog peut s’illustrer via le «théorème de la grenouille».
des chercheurs ont mis en évidence ce que l'on pourrait appeler le théorème de la grenouille.mettez une grenouille dans une casserole d'eau froide, et faites la chauffer tout doucement. La grenouille mourra ébouillantée sans réagir.plongez une autre grenouille dans une casserole d'eau bouillante, elle bondira aussitôt hors de la casserole.La télé fonctionne pareil. A force de rester assis devant son poste de télévision, notre cerveau ramollit.Si on ne la regarde jamais, en revanche, on passe à coté d'une merveilleuse invention, au risque de passer pour un extraterrestre.http://lescahiersdelatele.over-blog.com doit devenir le thermomètre, qui vérifiera pour vous la température de l'eau, c'est à dire qu'il dénoncera les dérapages de la télé, tout en montrant les vraies bonnes émissions à ne pas rater.

4) Le contenu, tout ce qui tourne autour de la télé :
- des critiques
- des débats
- des infos
- de la pertinence
- de l’analyse, mais aussi
- de la satire,
- des blagues de potache,
- de la provoc’.
La limite étant la drôlerie de la chose. (plus clairement, si je trouve cela drôle, je publie).Très rarement, a contrario des autres blogs, s’y trouvera une projection émotionnelle personnelle.

5) FafAQ : des réactions, des commentaires, cherchez plutôt dans la FAFAQ si un item répond à vos questions :
- « la critique est aisé, mais l’art est difficile » : d’abord, la télé, ça n’est pas de l’art, et ensuite, critiquer c’est aussi créer.
- « Rien ne t’empêche de zapper, si tu n’aimes pas » : réplique a priori pleine de bon sens, comme savent en sortir les enfants. On a largement dépassé le problème du choix à la télé. Le choix n’est pas la variété ici, mais plutôt le moyen pour la télé de distiller son message d’une manière différente. Baignant dans cette culture de la télé, mon moyen à moi de lutter contre son omniprésence, est de la critiquer.
- « Tout ça, après tout, ça n’est que de la télé ! » : tu as tout à fait raison, et c’est pour ça que j’en ris,
- « C’est pas drôle, ce que tu écris ! » : C’est vrai, des fois, c’est pas drôle, mais moi, souvent cela me fait rire, c’est déjà pas mal.
- « T’es qui pour juger ? » : je ne juge pas, loin de moi toute velléité de juger, ni même de donner mon avis à la limite. D’abord, parce que je suis tout seul, contre des millions de téléspectateurs, ensuite, parce que je ne détiens aucun diplôme d’expert es télévision.
- « pathétique » : oui, c’est cela les fans du Club Do, encore un mot de vocabulaire appris.

6) Conclusion : je ne donnerai pas de leçon de morale (à la « Morandini »), j’éviterai au maximum le politiquement correct (à la « Libération »), je vous épargnerai le lynchage (à la « Guy Carlier »), et surtout, j’espère chaque jour vous tirer un sourire.

Publié dans lescahiersdelatele

Commenter cet article

Starac'tor 06/01/2006 19:56

Nolwenn, elle a sucé Voulzy !

Seedy 06/01/2006 17:10

----> d’expert es télévision.
fautes d'orthographe dans votre texte....
Sinon ouai votre blog il est bien, en fait il est marrant, en fait je m'appretais à chercher une cassure un "truc" qui dirait que j'ai raison (et que vous avez tort) pour vos article qui se moque parfois de certaines stars, mais après j'ai bien vue qu'au fil des pages, c'étais plutot marrant quand on s'abitue, et puis de toute manière j'avais pas le temps de chercher, donc voilà bonne continuation !!!
Sandrine
hé SVP, ne parlez jamais de Nolwenn leroy, dans vos articles, moi je trouve que c'est la seule staracadémiciene qui n'aurait vraiment pas du faire la star'ac' car elle a du talent ;)
Sinon désolé pour mes fautes d'orthographes....

sy! 27/04/2005 12:09

à propos de « Rien ne t’empêche de zapper, si tu n’aimes pas »
lu dans une itw de martin winckler :
"L'escroquerie française c'est de faire croire qu'il y a une compétition entre les chaînes. Mais sur une soirée il y a six programmes de nature différentes. Aux États-Unis, il y a six fois les mêmes types de programmes, des fictions récurrentes qui survivent ou meurent. Quand il y a un film sur TF1, France 2 programme un téléfilm, quand TF1 programme un magazine de divertissement, France 2 programme une émission d'actualité etc. Il y a une sorte de statu quo entre les chaînes pour que justement elles ne se fassent pas d'ombre. Pire que ça : à France 3 on m'a expliqué que la chaîne n'a pas le droit de faire plus d'audience que France 2 ! (rires) Ils sont donc “obligés” de programmer des choses qui feront nécessairement moins d'audience pour ne pas couler le vaisseau amiral France 2. Si au contraire ils étaient libres dans leur programmation il y aurait sans doute une émulation qui leur permettrait peut être de battre TF1"
http://s.p.a.m.free.fr/03/itw_winkler.html