Je craque

Publié le par Le grand cirque de la télé

(ou comment remettre tout en cause, un beau manifeste et tout et tout, de retour de vacances)

J’avais promis de ne pas faire le jeu d’Endemol et de ne pas parler de leurs émissions.
J’avais promis de ne pas trop utiliser le « je », mais j’ai craqué.

Samedi. Le suspense est enfin fini. Nous connaissons les 14 participants à « la ferme 2 ». un peu comme au départ du Vendée Globe Challenge, les spectateurs se sont rués pour les voir une première fois.
Les participants sont trop alléchants, je ne peux pas résister :
« abandonnés après avoir été aimés, ils sont jusqu’à 14 dans un endroit clos, une étuve sous un toit de tôle, baignant dans leur urine et leurs déjections, avec, pour s’occuper d’eux, une seule personne. Alors forcément, ils se bouffent entre eux »
C’en est trop. Même le reportage de Canal+ sur l'insalubrité des chenils de la SPA dans « Lundi investigation » me ramène à la Ferme.
Endemol a gagné : je parlerais de la Ferme2.

Voici la belle brochette que nous allons déguster pendant tout ce printemps.

Nathalie Marquay Pernaut : Elle, je ne peux rien en dire, Jean Pierre, son mari, est un habitué des Cahiersdelatélé. Il verrait du plus mauvais œil que je dise du mal de son épouse. Après tout, c’est lui qui en parle le mieux dans « Télé2 semaines » je crois : « Ma femme est une actrice, je lui laisse le choix de sa carrière ».

Jerry Machin et Joanna : des mannequins. Le Jerry a l’air d’une bonne tête de con comme Ilario, l’année dernière, il devrait rester dans la ferme, pour sustenter les amateurs du défunt Sébastien Mourra au nom prédestiné.

Mallaury Mataf : grâce à sa présence, on a évité Dorothée et Gérard Vivès, c’est déjà pas mal. Ils vont la faire rester assez longtemps, ne serait-ce qu’à cause de son épisode de la culotte : cela attirera les voyeurs (les vrais) et fournira le duo pesant Dechavanne-Carmouze en blagues.

Le coin VIP-Jet Set de la Ferme est assez fourni : Régine, Henri leconte (qui est aux petits soins avec la reine des nuits parisiennes, vu la note qu’il doit avoir laissé dans son night club), et la Baronne Brandstatter. On dirait qu’elles sont sœurs, avec leur bec de canard et leur peau de tambour. Attention toutefois, les visages niptuckés des deux Vamps commencent déjà à fondre sous le soleil de Visan. Elles ne resteront pas longtemps, à moins que l’une des deux ne déniaise Jordy (on peut rêver).
A propos, j’aurais trouvé plus extravagant de filmer ces « figures » de la Jet Set, immondes dans leur opulence, indécentes dans leurs excès, comme B De la Villardière sait si bien le faire dans « Zone Interdite ».


comment rester digne au petit coin à la Ferme
Patrick Dupont
(notre photo) et Plastic Bertrand : rejets des années 70. 20 années de souffrance dans une école de danse, un adoubement de Noureiev, pour en arriver à charrier du purin, je dis bravo à l’exemple fait aux jeunes. Projet de « Ca plane pour moi à la Ferme » à étudier.

Jordy : « Dur dur d’être à la Ferme » doit déjà être sous presse. Le voir avec sa tronche 10 ans après, nous fait relativiser sur la jolie face de nos bambins. L’adolescence les transformera vraisemblablement aussi en grande courge. On dirait Danielle Gilbert Jeune. Il a donc de l’avenir.

+ =

Philippe Risoli : son visage boursouflé attirera la compassion des amateurs (syndrome Roucas), à condition qu’il ne tripote pas plus sa guitare. On aurait préféré Christian Morin avec sa clarinette, ou Patrick Roy, mais ce dernier a signé une concession à vie (le Roy est mort, vive le Roy !). « Pas cuitas les bananas à l’haciendas » n’est pas prévu.

Django Edwards : Handicapé par sa très mauvaise maîtrise du Français, il va devoir faire beaucoup de mime, pour espérer nous faire oublier la prestation de JP Castaldi dans le même registre. Il était déjà très attristant en plateau avec A Decaunes ou C Dechavanne. Malheureusement, pour l’instant, l’usage de bombes à guirlandes ne lui est pas autorisé. C’est 50 % de son humour qui part aux oubliettes. On s’attend quand même à ce qu’il sodomise une autruche (ou la Baronne, si elle reste en tenue à plumes), qui lui vaudra l’exclusion de la Ferme.

Véronika Loubry : C’est triste à dire, mais l’ex de Johnny Halliday peut aller loin. C’est Cachou et Vanessa demouy qui sont trop dégoutées. Veiller à bien arroser cette plante verte, si on souhaite qu’elle aille aussi loin que la nunuche de l’année dernière, Eve Angéli.

Princesse Erika : peut aller loin, vu sa bonhomie, en plus, c’est la seule qui n’a pas vraiment besoin de blé, avec la manne que lui accordent chaque année les assurances MMA. Dans le même style, ils auraient pu recruter Caroline Bouche de traviole Loeb, qui doit plus trop galérer non plus avec l’utilisation de son tube dans la pub des assurances Maaf.

Une seule chose est sûre : Dechavanne et Carmouze seront là pendant tout le jeu, et à la vue de la première quotidienne, il me font déjà penser à cette chanson de Eddy Mitchell : « Hier encore j’avais 2 amis ».

Publié dans lescahiersdelatele

Commenter cet article

Coach Potato 12/05/2005 02:40

pour continuer dans la complainte, je vous dirais Mademoiselle -je parle à celle qui a emprunté l'identité de lacrymosa - (je doute que vous soyez mariée), qu'heureuses les simples d'esprit car le royaume des cieux leur appartient.

lacrymosa 11/05/2005 22:33

chers amis...prions tous ensemble pour les gens qui ont écrit ce blog...leur souffrance est atroce...etre obligé de regarder la télé pendant des heures ,des heures ,des heures et des heures...et tout cela pour écrire ce blog...Prions tous ensemble pour la salut de leur AME

anne laure 11/05/2005 22:04

et voila..et voila...et voila..et voila...encore un blog grincheux,aigri,plaintif et tristounet écrit par des gens qui doivent souffrir le martyr....car pour écrire toutes ces pages et ces pages et ces pages et ces pages>>>qu est ce qu il en a fallu des heures et des heures passées devant cette télé qu ils disent DETESTER!!!!!!!!!!.....un COMBLE....arreter votre délire vous n etes plus credible du tout du tout du tout.....plus vous ecrirez des choses contre la télé ...et PLUS vous vous enfoncerez dans lešPARADOXE....c 'est a mourir de rire

Monsieur Deloyal 10/05/2005 15:31

c'était avant Laetitia. Ce sont des bruits de couloir, du genre l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'ours.

Yannick 10/05/2005 15:26

Ah bon ??? mais d'où tu sors cette info ?! :)