La tentation des îles

Publié le par Antoine

Il fait bon être une île en ce moment : l’Angleterre gagne les JO, l’île de Ty Kern a été le décor de la sa-gaga Dolmen, qui a pété les records, les échoués de LOST n’ont pas fini d’aller de rebondissements en rebondissements (Burp !) à découvrir leur île, les Attila de Koh-lanta tentent des expériences sur la faune locale d’une île de la Nouvelle Calédonie sous le soleil de l’Audimat, « îles Baléares », sponsor d’une équipe cycliste du Tour de France, a découvert un nouveau champion en la personne de Valverde, sans compter l’arrivée au cinéma de « the Island », un blockbuster américain du gros faiseur Michael Bay.

Nib/Suck
Mais surtout, l’île de la tentation s’est offert un relooking sous les bistouris des cyniques producteurs.


Ooh, démon tentateur, tu me donnes la mougeotte
1) L’animateur : Exit le fade Stéphane Bouillaud, qui, dès la fin de la dernière édition de ce divertissement, annonçait avec courage qu’il souhaitait faire autre chose (peut-être les animations d’ouvertures des magasins « Troc de l’île » ?). Bonjour la tristounette Céline Géraud (notre photo), au physique passe-partout (je dis pas ça parce qu’elle est petite !), qui se contente de relancer sans glamour les pauvres couples échoués à la manière de son prédécesseur : « Vous avez vu quoi dans cet extrait ? », « vous en avez pensé quoi ? », loin, bien loin des pics d’adrénaline qu’elle avait pris lors des jeux olympiques d’Atlanta au bord des tatami. C’est à se demander si elle ne savait déjà pas l’issue du vote du CIO pour l’attribution des jeux au moment de signer pour devenir éboueuse à la télé.

2) Les couples : Les années précédentes, les couples sélectionnés étaient la plupart du temps soit des gens persuadés de gagner des vacances haut de gamme à bon prix (la première année), soit des starlettes siliconées (Diana et son Tarzan), soit des couples CSP+ en mal d’expériences différentes (échangisme, voyeurisme, exhibitionnisme). On sent que cette année, la prod’ a galéré pour trouver des gogos à gogo. Ils ont donc écumé les hauts lieux habituels où Delarue, les autres fossoyeurs de la société ou même l’excellent Strip-Tease cherchent le plus volontiers leurs victimes : les clubs de fitness, la banlieue, le Nord, et Marseille.
Comme d’habitude, les conjointes sont des potiches godiches, qui font pâle figure en comparaison des petites hôtesses qui peuplent l’île des garçons, et accessoirement le magazine « Entrevue ».
C’est donc sur le casting des mecs que l’effort a été porté :
  • - 2 anciens dragueurs déclarés (le trip dragueur invétéré qui pensait avec sa bite, jusqu’au jour où une nana qu’il voulait culbuter dans les chiottes d’un night-club, a su se refuser à lui jusque sur les sièges skaï de son opel tygra), l’un au look gipsy, qui sent l’eau de Cologne et plait aux jeunes coiffeuses en mal d’exercices, l’autre, cœur d’artichaut, qui a déjà craqué nerveusement, avant même d’apprendre quoi que ce soit sur sa nana, le faible, en fait.
  • - Le chaînon manquant : amis paléontologues, ne cherchez plus, les hommes de Néanderthal n’ont pas entièrement disparu. TF1, toujours enclin à parsemer ses programmes de culture (on ne se refait pas), a dégoté le dernier représentant de cette race éteinte, en la personne de Sam (pourtant, pas d’étincelles de silex dans le regard). En fait, il s’appelle Samir, mais il (ou la prod’) a peut-être honte de ses origines. En bon macho, il n’a pas toujours présenté pas sa compagne à sa famille après 3 ans de vie baise commune, parce que « chez moi, c’est pas un bordel » (la télé si, visiblement !). Inutile de préciser que les tauliers de l’île se sont dépêchés de montrer cette fine saillie à sa gonzesse, qui veut maintenant se taper tout ce que l’île de dur et d’oblong.

  • - Le gros beauf, François, Lillois de formation, bodybuilder par passion. « Le bodybuilding, c’est le tuning appliqué à l’homme » a dit le philosophe, c’est une pensée qui peut résumer cet aussi élégant que courtois trentenaire dans son tee-shirt résille et son short en jean*. Angela Lorente, dont le CV à lui seul mériterait le rétablissement de la peine de mort**, a, il faut bien l’avouer, le don de dégoter de tels branques, qui alimentent avantageusement les séquences du zapping. Une perle parmi tant d’autres, le pendant (sic !) de « c’est arrivé près de chez vous » : « Des noirs, j’en vois beaucoup dans les douches, et ben, c’est pas forcément eux qui ont la plus grande ! ».
L'île de la prostitution
Bien sûr, tout ce petit monde sera manipulé, les couples s’entredéchireront, et Céline Géraud rongera son frein, ses ongles et son tube de Lexomil pendant une année, en attendant les projets ambitieux qu'a du lui promettre la direction de TF1 pour qu'elle signe ce pacte Faustien.
TF1 a beau jeu de baseliner ce programme avec « L’amour sera-t-il le plus fort ? ». De l’amour il n’en est jamais question. Uniquement une basse besogne lucrative qui met des jeunes hommes et femmes aguicheurs à la disposition d’autres hommes et femmes. Si ça c’est pas du proxénétisme, ils veulent vraiment qu'on se dispute (en 2 mots).



* : il faut absolument se repasser en boucle la scène intitulée « François joue avec le feu » disponible ici
** : rédactrice en chef de Loftstory, elle est également productrice des programmes realTV « décalés » des étés de TF1 : Greg, Marjolaine et l’incroyable fiancé.

Commenter cet article

Hervé Zarka 11/03/2014 09:22


La téléréalité c'est faiot pour détourner l'opinion publique par rapport à la vraie réalité dign d'observation et de critique.

aloa 05/11/2007 03:02

dslée c'était le dianche soir pour feter ce bon sermon sur l'amour universel,une méga partouse

aloa 05/11/2007 02:38

l'ile de la tentation ou les maisons closes légales..........................................................Personnellement pourquoi voir ce genre d'émission alors que le lundi c'est retaurants et calinsle mardi matin c'est calins puis boulotle mardi soir c'est soirée entre amis puis calinsle mercrdi c'est calins puis boulotle mercredi soir c'est ciné et calinsle jeudi matin c'est calins et boulotsle jeudi soir c'est expo d'art puis calinsle vendredi matins c'est calins et boulot le vendredi soir c'est opéra et calinsle samedi matin c'est calins jusqu'à midion part à la campagnecalins dans la voiturele samedi soir nuit étoilée et calinsle dimanche matin calins et la messeet le samedi soir pour feter le sermon du pretre sur l'amour universel partouse!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Sam 05/03/2006 04:13

Eh bien. J'ai été intéressé de lire qu'il y avait une version française. La télévision québécoise (TQS) nous montre la version britanique (je crois) avec des voix superposées en français. Puisqu'on entend les voix des participant, en anglais, le cafoui est incompréhensible. À présent, je vue la version Anglaise, Américaince et Australienne. La version australienne était de loin la meilleur. Les Australiens sont plus bon vivant et en plus, on montre de la nudité (les filles se promennent "topless" assez souvent). Allez voir mon site si vous voulez une idée des émissions que regardent un Canadien. Salut,Sam

sébastien 19/08/2005 17:10

Pauvre céline, que diable allait-elle faire dans cette galère ?!!